Trucs et Astuces – Voyager en Brompton

Comme expliqué dans l’article : « pourquoi voyager en Brompton », après 3 14 mois de voyage, du bus, du train, du stop, du bateau et bien sûr du vélo nous sommes toujours ravis de la modularité que permet ce vélo.

Dans cet article, je vais vous présenter les petites modifications, astuces techniques et autres considérations qui nous rendent service au quotidien.

Nous sommes enfin rentrés de voyage, nous en profitons donc pour mettre à jour cet article. Toutes les mises à jours seront notées avec cette couleur. 


Considérations techniques

Premièrement, le choix du vélo : Brompton P6R. Guidon papillon, 6 vitesses, Dynamo moyeu Shutter precision Shimano, easy-wheel, porte bagage, modèle 2013 pour Anthony et 2014 pour Caroline. La dynamo moyeu n’a pas supportée les routes endiablées du Népal. Elle a été remplacé par une très solide dynamo Shutter precision à Bangkok.

Après une petite analyse des produits que proposent les autres marques, je n’ai trouvé mon bonheur que chez Brompton. Pourquoi :

1- Les roues 16 pouces sont, selon moi, le meilleur compromis encombrement/confort routier. Plus grandes (20 pouces ou plus), le vélo prend trop de place lorsqu’il est plié, plus petit ça devient impossible de pratiquer les routes aux mauvais revêtements. De plus, argument non négligeable, les roues en 16 pouces permettent de placer un vrai sac à dos sur toute la hauteur de la tige de selle. D’où un grand volume de portage (et un confort optimal pour porter ses bagages sur soi, contrairement aux sacoches) et une stabilité accrus.

2- Par rapport à un dérailleur classique, avec le moyeu intégré, il n’y a rien qui traine et qui pourrait se casser sur les obstacles de la route. Certains nous diront qu’il reste le tendeur de chaine. C’est vrai, mais, 1. en cas de rupture, il est facile d’avoir le bloc complet dans les pièces de rechange (pas cher et léger) et 2. sans cette patte et avec un petit raccourcissement de la chaine, le vélo peut toujours fonctionner temporairement sur ses 3 vitesses. Malgré le fait que la pièce soit en plastique, nous n’avons eu aucune casse.

Ceux qui ne souhaiteraient prendre aucun risque peuvent se renseigner pour le montage d’un moyeu Nexus 8 ou Alfine 11 qui équipent certains Brompton Custom. Je pense que c’est superflu, mais bon, nous en sommes qu’à 3 mois de voyage… Faites comme bon vous semble, personne ne doit vous dire ce que vous devez faire !

3- Brompton équipe ses vélo de jantes double-paroi. C’est essentiel pour la solidité d’une roue. Quid des autres marques ?

4- La solidité générale du Brompton. J’ai pas essayé les autres, mais d’après ce que j’ai pu en lire sur les forums ou en discuter avec les vélocistes, c’est le top au niveau fiabilité.

5- Tableau des vitesses Brompton

Voici un petit tableau pour montrer différentes possibilités dans le choix des vitesses. Pour nous le choix est un 6 vitesses avec un plateau 38 dents.


Tbaleau vitesse Brompton

Le tableau, version éditable peut être récupéré ici.

Les modifications

Bon, rassurez vous, le projet étant de voyager et non de faire de la mécanique, on a pas révolutionné le vélo, on a juste fait 2, 3 légères modifs :

1- Plateau 38 dents

De série, le Brompton est livré avec un choix de 3 plateaux (44, 50 ou 54 dents) Mais comme détaillé plus haut dans le tableau de choix des vitesses, nous avons opté pour un 6 vitesses avec plateau 38 dents. Simple, efficace, peu onéreux et à peu près standard. Modification faite par Cyclable Grenoble.

Je dois préciser que le développement mini de 2 m par tour de roue est bien. Si nous avions un développement mini plus petit encore, nous l’aurions sûrement utilisé.

Concernant le rapport maxi : 6,06 m par tour de roue est suffisant pour pédaler jusqu’à 35 km/h, au delà, il faut être Flash Gordon pour pédaler plus vite. Mais, d’un autre coté, on s’en moque bien, à 35km/h, avec 40 kg de bagage, croyez-moi, c’est bien assez rapide.

2- Attache du sac à dos

Voici quelques photos de l’attache de sac à dos réalisée par Alain, le bricoleur de l’extrême. Merci encore Papa !!

400jours - Fixation sac à dos (4 sur 10)
400jours - Fixation sac à dos (5 sur 10)
400jours - Fixation sac à dos (1 sur 10)
Pièces de fixation du sac à dos

Pièces de fixation du sac à dos



400jours - Derniers jours Croates (13 sur 23)
400jours - Derniers jours Croates (15 sur 23)
400jours - Derniers jours Croates (22 sur 23)
400jours - Derniers jours Croates (20 sur 23)

J’étais sceptique initialement quant au choix de l’alu, j’aurais préféré de l’acier, mais force est de constater qu’après 2500 km, 10 000km, tout semble tenir parfaitement. Je suis maintenant très optimiste quant à la tenue dans le temps de cette pièce jusqu’à la fin du voyage. Bien sûr, je mettrai à jour cette info si quelque chose venait à se casser. A la fin du voyage, la pièce était toujours en parfait état. 

3- Protection de la chainette

Voici donc une pièce qui permet de protéger la chainette de changement de vitesse du moyeu. Il s’agît d’une petite tige d’alu pliée. Elle se fixe sur la vis de fixation du porte bagage et celle du tendeur de chaine. Pièce supprimée après 3000 km. Trop contraignant de la démonter / remonter à chaque crevaison. Et puis, une chainette de remplacement en cas de problème ne prend pas de place et ne pèse rien.


400jours - protege chainette (1 sur 1)

Attention, si vous ajoutez cette pièce, il se peut que les rayons de la roue avant la touchent lors du pliage. Faut juste faire un peu attention, c’est tout.

4- Du scotch pour protéger les passages de câble

Le changement répété des vitesses fait frotter les câbles contre le cadre. A force, ça peut entamer la peinture et provoquer des problèmes de corrosion localisée.

Un peu de scotch et de graisse judicieusement placés et le tour est joué !

5- Révision complète du vélo avant le départ :

Changement des patins de frein

Huilage de la chaine. Ca aussi, c’est une question de goût, mais je n’en démords pas. La graisse, c’est vraiment pas terrible. Et pour cause, La chaine du vélo de Caroline (qui été toute neuve il y a 2 mois) a été initialement graissée. La mienne (qui a minimum 2500 km de plus que le Brompton de Princesse) n’a jamais été graissée et toujours été huilée à intervalle régulier. La différence est flagrante. Aujourd’hui hier en voyage, je nettoie et huile les chaines des 2 vélos tous les 7 à 10 jours. A chaque fois c’est la même constatation : La chaine du Brompton de Caroline est plus sale, plus usée, plus chargée en sable, en poussière, elle couine pas moins que ma chaine et est plus longue à nettoyer. Bref, L’huile ça tient peut être moins longtemps, mais c’est plus facile d’entretien et pas moins efficace. Promis, je penserai à mettre ce billet à jour lorsque l’un de nous deux aura cassé sa première chaine. Aucune rupture de chaine n’a été à déplorer pendant ce voyage, mais il a été néanmoins nécessaire de remplacer les 2 chaines à mi parcours car elles étaient trop détendues. 

6- Recharge du téléphone et des autres appareils électriques : Système supprimé au Népal. Absolument inutile si vous avez 2 batteries de secours.

J’ai installé un système de récupération d’énergie via la dynamo moyeu. Qui peut permuter entre éclairage et recharge d’une batterie tampon. J’ai suivi ce schéma :

schéma chargeur USB

Schéma chargeur USB


Toutes les informations très utiles sont ici : http://www.eurecart.fr/ Sinon, Renaud est super sympa et très réactif à toutes demandes d’explications.

Néanmoins, après 2 14 mois de voyage, je ne m’en suis pas encore servi. On dort souvent dans des lieux où l’on a accès à une prise de courant. Alors, j’ai plutôt opté pour une grosse batterie qui se recharge facilement. 45 euros à Décathlon.


zoom_60a8497ccd3f4c00b0ecf5bfd2bb976c

Je pense que le très bon système d’Eurecart serait plus utile pour des voyages plus sauvages, avec moins de budget.





7- Eclairage

Sur la route, le risque c’est l’accident. D’autant plus lorsque vous êtes obligé de rouler de nuit (ce qui arrivera). Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à ressembler à un sapin de noël.

N’hésitez pas à placer une lampe rouge clignotante derrière votre casque. Porter sa frontale est aussi particulièrement utile lorsque vous voulez regarder quelque chose qui ne se trouve pas dans le faisceau de votre phare de vélo.

Les pièces de rechange

Quelles sont les pièces de rechange à prendre lors d’un tour du monde en Brompton ?


Pièces de rechange pour voyager en Brompton

Quantités données pour 1 vélo :

A- 2 chainettes de changement de vitesse moyeu. Remplacées sur chacun des vélos à la toute fin du voyage. Les chainettes originales étaient toujours fonctionnelles, quoiqu’un peu corrodées.

B- 1 roulement de pédalier. Les roulements originaux sont toujours montés sur nos Brompton.

C- 1 U de maintien pour le guidon en position pliée. Jamais remplacé

D- 24 rustines, 3 tubes de colles et 1 grattoir. Malgré les pneus anti-crevaison Swalbe Marathon plus, nous avons beaucoup crevé. Nous avons du renouveler le stock de rustine et de colle.

E- 1 kit de câble de dérailleur pignon. Jamais remplacé

F- 1 kit de câble de changement de vitesse moyeu. Jamais remplacé

G- 4 rayons pour chaque roue (longueur de rayon différente selon votre configuration). 1 rayon remplacé sur la roue avant de Caroline pour qui, aucun obstacle, aucun trottoir ne saurait l’effrayer.

H- 6 patins de frein. Tous remplacés

I- 1 crochet noir de roue avant (pour le pliage). Remplacé sur les 2 Bromptons.

J- 1 chaine SRAM PC830. Remplacé sur les 2 Bromptons.

K- 1 pneu. Nous avons utilisé 8 pneus. Des Brompton vert, des Marathon et des Marathon Plus. Mon choix définitif : Swalbe Marathon plus à l’arrière et Brompton à l’avant.

L- 4 chambres à air. Nous avons utilisé au moins 12 chambres à air. 

M- 1 attache-rapide pour chaine. Jamais remplacée

N- des colliers serre fils. Très utile !

O- 1 kit de câble de frein avant. Jamais remplacée

P- 1 kit de câble de frein arrière. Jamais remplacée

Les plus précautionneux ajouteront un tendeur de chaine, un bloc de fixation du sac avant et des tiges de renfort du porte-bagage.

D’ailleurs, attention au bon serrage des 2 vis de fixation du bloc porte sac à l’avant. Je vous invite à vérifier tous les mois que le bloc est toujours bien vissé. Avec les chocs, les vis ont tendance à se dévisser et à se rompre. La solution a été de percer au dessus dans l’acier et le bloc en plastique. 

L’outillage


outillage pour voyager en Brompton

a- 1 dérive chaine. Jamais utilisé

b- 1 truc pour dévisser le boitier du pédalier. Jamais utilisé

c- 1 extracteur. Jamais utilisé

d- 1 clé à rayon. Souvent utilisée

e- 3 démonte-pneu. Ils ont chauffés tellement qu’ils m’ont servi. J’ai même dû les remplacer.

f- 1 clé universelle. Jamais utilisé car pas pratique

g- 1 clé plate et oeillets de 8. Utile

h- 1 clé plate et oeillets de 10. Utile (Une clé double, 8 d’un côté et 10 de l’autre aurait été plus malin)

i- 1 clé à ergot. Jamais utilisée

j- 1 clé plate et oeillets de 15. Super utile

k- 1 rouleau de scotch costaud pour tout faire. Super utile

l- 1 burette d’huile à tout faire. Utilisée, vidée et remplacé plusieurs fois.

m- 1 brosse à dent. Super utile. Utilisée et remplacée plusieurs fois.

n- 1 jeu d’embouts pour Leatherman. Essentiel 

o- 1 douille porte-embout prolongatrice Leatherman. Utile

p- 1 Leatherman Wave. Essentiel putain !

q- 1 collier de plombier super costaud. Jamais utilisé

Et voici la liste de ce que l’on avait pas prévu mais qui nous a pourtant été très utile :

1 vraie pompe avec cuvette en alu qui supporte une pression supérieure à 8 bar. Avec un mano c’est encore plus pratique.

2 Clés à cuvette de 13 (clé plate très fine) pour réglage des roulements

2 Clés à cuvette de 17 (clé plate très fine) pour réglage des roulements

1 petit pot de graisse pour vélo. Utile en cas de problème sur un roulement.

1 jeu de billes pour les roulements des roues avants.

Voilà, ce que je peux dire après 3 14 mois de voyage.

Sinon, vous trouverez toutes les informations techniques sur les Bromptons sur le formidable et très réactif Brompton Forum.

Anthony


Share Button
78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout